vendredi 16 juillet 2010

Blender Art Mag 28 : Sortie de mon article sur la Stereoscopie !

Après un long mois de rédaction et pas mal de retouches, le Blender Art Magazine 28 est sorti et avec lui mon article sur la création d'images stéréoscopiques, plus connues sous le nom de "3D". L'imagerie en relief, quoi ... :o)

Le but de ce long article de 22 pages est dans un premier temps de décrire ce qu'est la création d'images stéréoscopiques et quels sont les paramètres à prendre en compte afin d'accoucher d'images de ce type.

Beaucoup de théorie donc dans un premier temps (mais avec un peu d'humour pour ce que l'ensemble ne devienne pas soporifique) pour ensuite arriver à l'applicatif, à savoir la création d'images en relief avec Blender.

Les 6 derniers mois, j'ai beaucoup travailler pour la chaine Canal+ sur pas mal de contenus 3D en HD, ce qui m'a permis de mettre en application beaucoup de recherches personnelles développées en parallèle. Je tiens d'ailleurs à remercier mes différents interlocuteurs (je ne sais pas si j'ai le droit de donner des noms, donc je m'abstiens) pour la confiance qu'ils ont mis en moi dans cette aventure (il faut bien l'appeler comme ça) de l'imagerie stéréoscopique. Après avoir participé à la mise en relief d'un sketch des guignols, je me suis attelé à la création de plusieurs jingles HD/3D, diffusés en boucle avec le dit sketch sur le Canal 18 de CanalSat pendant la coupe du monde.

Ces deux aspects de la production m'ont permis d'être confronté aux problèmes liés à la fois à la prise de vue réelle en ce qui concerne le sketch des guignols (différences colorimétriques, disparités dans les incrustations, rotoscopie à effectuer en double, parallaxes trop fortes, gestion des floating windows, etc ...) et ceux de la production Full 3D (Gestion des deux caméras, création d'un Rig pour un meilleur contrôle, Compositing, visualisation en temps réel de l'effet de relief, etc ...).

D'un coté, pas mal d'expressions codées pour After FX, de l'autre énormément de boulot avec Blender 2.5 !!! Car oui, toute la 3D de ces jingles est faite de A à Z avec Blender ! Après avoir gambergé sur pas mal de bidouilles à Canal+, et en me remettant dessus le soir chez moi pour parfaire ma technique, j'ai commencé à accumuler pas mal d'infos sur le pourquoi du comment. Je me suis alors proposé auprès de Sandra du Blender Art Magazine afin de rédiger un article sur la réalisation de ce genre d'images avec Blender.

Et voilà ! 22 pages ... et encore je me suis retenu. :o) Je n'ai abordé que les notions qui me paraissaient essentielles. Sinon, après je serais passé au format livre de poche. J'ai donc fait l'impasse sur des lois comme celle des 1/30 et encore quelques autres, mais normalement l'essentiel y est ... :o)

Je tiens à préciser que la lecture de cet article (en tout cas les deux premières parties) sont parfaitement compréhensible pour toute personne n'ayant jamais touché à un logiciel 3D de sa vie. C'est en Anglais (la traduction Française viendra pas la suite), mais ça peut se lire comme un bon journal de Mickey ... les grandes oreilles en moins :o)

Je me suis également permis à la fin de l'article de préconiser quelques ajouts à Blender afin d'améliorer ses capacités en ce qui concerne la stéréoscopie. Je ne sais pas si les gens de la Blender Fondation prendront le temps de lire mon article, mais si c'est la cas, alors j'espère qu'ils entendront mes petites remarques.

Voilà, j'espère que la lecture de cet article vous sera agréable est instructif. Et si vous avez besoin de mes services en ce qui concerne l'imagerie en relief, n'hésitez pas à me contacter ... :o)

francois@coyhot.com

Je pense qu'à présent, je commence à savoir comment ça marche ... :o)

6 commentaires:

vfx'n'3d (Riko) a dit…

Merci pour ton article!

CoyHot a dit…

Content de voir que cet article peut être utile. Merci pour le retour ... ;o)

matrem a dit…

Tout dans cet article est intéressant :l'historique, la théorie et la pratique.

Vivement que je retrouve mes lunettes rouge et verte :)

Il y a quand même quelque chose que je n'ai pas bien saisi au niveau de la théorie : quel est l'effet de la distance de projection. On dirait que c'est important pour choisir l'ipd "virtuel", mais je ne vois pas pourquoi.

CoyHot a dit…

Merci Matrem pour ce commentaire très sympathique !

En ce qui concerne les lunettes, je te conseille les rouge/cyan plutôt que les rouge/verte. Pour info, si tu achètes un Happy Meal chez McDo, tu auras une boite Shrek avec des lunettes à découper dedans ... ;o)

En ce qui concerne la distance de projection, c'est tout ce qu'il y a de plus simple. Plus tu es loin des l'écran et plus deux pixels donnés sur l'image te paraisse proche les un des autre. Plus ils sont proches et moins l'effet 3D sera présent car souviens-toi que si il n'y pas de disparité (ou Parallaxe pour reprendre les terme de l'article) entre les pixels, le pixel résultant dans l'espace se trouvera dans le plan de l'écran. Donc au même niveau que si tu regardé un film en 2D. Plus tu t'éloigne et plus les épaisseurs des objets ... s'aplatissent.

Le problème est le même si l'écran est trop petit.

D'ailleurs, si tu es trop prêt de l'écran, le problème est le même. Ton cerveau n'arrive pas à interpréter correctement ces parallaxes trop grandes et l'effet 3D est atténué.

J'espère que ces petites précisions pourront t'éclairer.

matrem a dit…

Merci pour l'info à propos du mac do :)

Donc si je comprends bien la distance joue sur la gamme de profondeur perçue. (échelle des distances).
Mais par contre ça n'affecte pas l'origine, c'est à dire que si on place un objet sur le plan de focus, il donnera l'impression d'apparaitre au niveau de l'écran. C'est bien ça?

Ta précision sur le type de lunette me fait penser à une autre question pourquoi choisir des lunettes rouge/cyan, plutôt que vert/violet ou bleu/jaune, ou même rouge/vert ou autre?

J'aurai pensé à équilibrer la luminosité mais dans ce cas ça devrait plutôt être des lunettes vert/violet.

Et d'ailleurs le cerveaux fusionne t il les couleurs (une image rouge à droite et la même, cyan à gauche, donne elles une image blanche). Je ne crois pas me souvenir de ça. Et sinon pourquoi ne pas choisir rouge/vert?

Que de questions ;)

guibou a dit…

Merci pour cet article que je viens de lire.

En cherchant, j'ai remarqué une option intéressante dans l'onglet propriété de strip du séquenceur qui s'appelle camera override qui permet de changer de camera.

Ainsi tu peux faire la prévisualisation avec seulement une unique scène et ne faire le travail de duplication de scène que plus tard, lorsque tout est en place.